Posting for a tenured or tenure-track position at the Assistant or Associate Professor level for the Cameron Chair in Ecological Pest Management in the School of Environmental Sciences at the University of Guelph.
Deadline for applications: 21 April 2023.

Bonjour aux membres étudiants de la SEC! Le conseil d’administration de la SEC a annoncé la disponibilité de 15 bourses de voyage Ed Becker d’une valeur de 500$ chacune pour permettre aux étudiants de se rendre à la réunion annuelle conjointe 2022 et de présenter une conférence ou une affiche dans la magnifique ville de Vancouver, en Colombie-Britannique, dans le centre de congrès surplombant le port. Les observations de phoques et de goélands sont presque garanties depuis les fenêtres de la salle de conférence. Un grand merci à la Fondation Dufault pour son généreux don qui nous permet de soutenir davantage les déplacements des étudiants à nos réunions.

Alors que les soumissions de résumés pour la réunion annuelle conjointe de 2022 en Colombie-Britannique sont en cours, l’appel à candidatures pour les bourses Ed Becker pour la réunion annuelle est également ouvert et la date limite de soumission est fixée au 3 juin 2022. Toutes les informations nécessaires pour structurer votre candidature se trouvent sur la page web de la SEC, sous la rubrique « Bourses d’études », et plus précisément à l’adresse suivante : https://esc-sec.ca/fr/students/student-awards/#toggle-id-9

Les candidatures doivent être envoyées par courriel à la coordination de l’association de la SEC à l’adresse info@esc-sec.ca en indiquant dans l’objet votre nom de famille et le nom du prix avant la date limite du 3 juin 2022.

Entomologiquement vôtre,

Tyler Wist: président du comité des prix étudiants de la SEC

Présentations de 10 minutes, par affiche ou infographiques

Partagez votre science

Les soumissions pour les présentations de 10 minutes, les affiches et les présentations infographiques ont débuté! Pour offrir plus de flexibilité, les présentateurs peuvent changer le format de leur présentation: jusqu’au 19 septembre, les présentations peuvent être modifiées d’en personne à Vancouver à préenregistrées en virtuel.

Pourquoi présenter?

L’une des meilleures façons d’avoir un impact dans la communauté entomologique est de présenter vos recherches. En présentant vos travaux lors de la réunion annuelle conjointe, vous pouvez entrer en contact avec de nouveaux entomologistes, trouver de futurs collaborateurs potentiels dans les trois sociétés et mettre en valeur votre domaine de travail. Explorez les catégories de soumission pour trouver où votre recherche s’inscrit le mieux et commencez votre résumé dès maintenant!

La réunion annuelle conjointe de 2022 offre des occasions uniques de partager vos recherches, de vous faire connaître et de nouer des liens de collaboration. Entrez en contact avec des scientifiques et des chercheurs du monde entier au cours de ces quatre jours riches en science.

 

Le 1er janvier 2022, le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) a signé un accord de « lecture et publication » (« Read-Publish », R-P, en anglais) avec les Presses de l’Université de Cambridge (CUP), l’éditeur de The Canadian Entomologist (TCE). Les accords R-P permettent une lecture illimitée et une publication en libre accès sans frais pour les auteurs affiliés aux établissements participants. Le RCDR représente 42 établissements universitaires à travers le Canada. CUP a également signé des accords similaires avec un grand nombre d’institutions dans le monde.

Il s’agit d’un développement important pour TCE qui offre une opportunité sans précédent à nos membres et à toute autre personne associée à ces institutions de lire et de publier des articles en libre accès sans frais pour leurs programmes de recherche dans notre journal. L’affiliation de l’auteur de correspondance – y compris l’affiliation auxiliaire démontrée par une adresse électronique institutionnelle – détermine l’applicabilité de l’accord R-P.

Pour plus d’information, consultez :

L’annonce de l’entente « lecture & publication » entre le RCDR et CUP : https://www.crkn-rcdr.ca/fr/le-rcdr-annonce-un-accord-transformatif-avec-cambridge-university-press

Consultez les ententes de libre accès pour votre organisation au Canada ou ailleurs : https://www.cambridge.org/core/services/open-access-policies/waivers-discounts

 

Vitrine pour les étudiants des cycles supérieurs 2021 : Appel à candidatures 

Les étudiants des cycles supérieurs sont invités à poser leur candidature pour présenter leur recherche à la Vitrine pour les étudiants des cycles supérieurs qui se tiendra lors de la réunion annuelle conjointe de la Société d’entomologie du Canada et de la Société d’entomologie de l’Ontario (15-18 novembre 2021). L’objectif de cette vitrine est d’offrir aux étudiants des cycles supérieurs près de l’obtention de leur diplôme une occasion privilégiée de présenter un aperçu plus approfondi de leurs travaux de recherche.

Les candidats à la vitrine doivent :

  • avoir soutenu ou prévoir de soutenir leur mémoire ou leur thèse dans une université canadienne dans l’année qui suit ou précède la réunion
  • être le chercheur principal et l’auteur principal du travail présenté
  • être inscrit à la réunion

Les candidats éligibles qui souhaitent être considérés pour la vitrine doivent soumettre une demande complète à students@esc-sec.ca, en suivant les instructions ci-dessous. Les éléments 1 à 3 doivent être soumis dans un seul fichier PDF nommé sous la forme « NomDeFamille_GSSapplication.pdf« .

1) Soumettre un résumé de 250 mots décrivant la présentation proposée et mettant en valeur leur travail,

2) Soumettre un résumé d’une page (interligne simple, 12 points) de leur recherche, y compris la justification et l’importance du projet, la méthodologie et les résultats obtenus à ce jour,

3) Inclure un CV qui comprend une liste des présentations précédentes à des conférences et toute autre expérience de présentation.

4) Faire en sorte que le superviseur principal envoie par courriel une lettre de soutien dans un fichier PDF qui confirme la date prévue ou réelle de l’obtention du diplôme et commente la présentation proposée et les capacités de présentation et de recherche du candidat. Veuillez demander à votre directeur de recherche de nommer la lettre de soutien selon le format « NomDeFamille_GSSLetterOfSupport.pdf », où NomDeFamille est le nom de famille du candidat.

En plus des documents mentionnés ci-dessus, les candidats sont invités à – mais en aucun cas obligés de – soumettre des informations supplémentaires sur les facteurs qui ont pu influencer leur candidature (par exemple, les facteurs qui ont pu limiter l’accès aux possibilités de publication ou de présentation). Veuillez noter que les informations supplémentaires seront considérées comme confidentielles et ne seront consultées que par les membres du comité de sélection de la vitrine pour étudiants des cycles supérieurs.

La date limite de candidature pour la vitrine est le même jour que la date limite pour les communications à la réunion annuelle. Pour 2021, tous les documents de candidature doivent être soumis avant le 13 septembre 2021. Nous sélectionnerons jusqu’à quatre (4) récipiendaires. Tous les candidats seront informés de l’état de leur demande. Les candidats non retenus pour la vitrine verront leur présentation automatiquement déplacée vers une session orale du Prix du Président.

  • Les différences entre la vitrine et le concours du Prix du Président (PP) sont les suivantes :
  • La vitrine se déroulera dans un créneau horaire qui lui est propre; il n’y aura pas d’exposés en concurrence!
  • Les présentateurs de la vitrine disposent de plus de temps pour parler de leurs recherches (28 minutes au total, 25 pour la présentation et 3 pour les questions).
  • Les résumés des présentations de la vitrine seront publiés dans le Bulletin de la SEC, une publication libre d’accès reçue par tous les membres de la SEC.
  • Le processus de sélection pour la vitrine est compétitif (seuls les étudiants sélectionnés présentent leur exposé), contrairement au PP où tous les étudiants inscrits présentent leur exposé, mais où un seul par catégorie reçoit un prix.
  • Tous les présentateurs de la vitrine reçoivent des honoraires de 200 $.

Nous encourageons et accueillons les candidatures de toutes les personnes admissibles, en particulier celles qui s’identifient à des groupes sous-représentés dans les STIM et l’entomologie. La Société d’entomologie du Canada valorise la diversité sous toutes ses formes et cherche à représenter l’étendue de la recherche entomologique canadienne et les identités des chercheurs à travers sa vitrine pour les étudiants des cycles supérieurs. Superviseurs, veuillez encourager vos étudiants à poser leur candidature et aidez-nous à faire passer le mot! Toutes les questions peuvent être envoyées à students@esc-sec.ca.

 

Matt Muzzatti et Rowan French
Co-présidents du comité des affaires étudiantes et des jeunes professionnels de la SEC

La première conférence électronique internationale d’entomologie (IECE)

Un évènement virtuel gratuit du 1er au 15 juillet 2021

Cet événement se déroulera entièrement en ligne et permettra la participation de personnes du monde entier, sans aucun frais de déplacement, tout en permettant la diffusion rapide des avancées mondiales dans l’étude des insectes dans l’ensemble de la communauté scientifique. Toutes les sessions se dérouleront en ligne à l’adresse suivante : https://sciforum.net/conference/IECE.

Nous voulons lors de cet événement couvrir les thématiques suivantes :

  • Systématique et morphologie
  • Génétique et génomique
  • Biologie, comportement et physiologie
  • Biodiversité, écologie et évolution
  • Gestion des ravageurs
  • Entomologie forestière et urbaine
  • Entomologie médicale et vétérinaire
  • Apiculture et pollinisateurs

La conférence est entièrement gratuite – tant pour les participants que pour les conférenciers qui peuvent téléverser et présenter leurs derniers travaux sur la plateforme de la conférence.

L’IECE est une conférence virtuelle parrainée par Insects (IF : 2.220, ISSN 2075-4450). La participation est gratuite pour les auteurs et les participants. Les comptes rendus des conférences acceptées seront publiés gratuitement dans les actes de conférence dans la revue.

L’IECE vous offre la possibilité de participer à cette conférence scientifique internationale sans avoir à vous soucier des problèmes ou des frais de déplacement – tout ce dont vous avez besoin est un accès à Internet. Nous vous invitons à « assister » à cette conférence et à présenter vos derniers travaux.

Les résumés (en anglais) doivent être soumis au plus tard le 15 mai 2021 en ligne sur http://www.sciforum.net/login.

Pour les résumés acceptés, le compte-rendu de la conférence (entre 3 et 8 pages) doit être soumis au plus tard le 15 juin 2021. La conférence se tiendra du 1er au 15 juillet 2021.

Lignes directrices pour les soumissions

Pour plus d’informations sur la soumission de résumés, l’évaluation par les pairs, la révision et les actes de conférence, veuillez vous référer à la section « Instructions pour les auteurs ».

Dates importantes

Soumission des résumés : 15/05/2021
Notification de la décision sur les résumés : 25/05/2021
Soumission du compte-rendu de conférence : 15/06/2021
Date de la conférence : 01/07/2021

Nous espérons recevoir vos contributions et vous accueillir à la 1ère Conférence électronique internationale sur l’entomologie (IECE). N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Prof. Dr Nickolas G. Kavallieratos

Président de la 1ère Conférence électronique internationale sur l’entomologie

Secrétariat de la conférence

M.Sc. Fancy Zhai
Ms. Barbara Wang
Courriel : iece@mdpi.com

MSc Graduate Student Opportunity in the Department of Biology, University of Winnipeg

Project title: Developing a laboratory rearing technique for the endangered Poweshiek skipperling and assessing the feasibility of introduction into tall grass prairie habitats in Manitoba.

Objectives: The Poweshiek skipperling (Oarisma poweshiek) is an Endangered butterfly species that is in critical danger of becoming extinct. Less than 500 individuals remain in the wild and the grasslands of southeastern Manitoba represent one of the species’ last strongholds. The species inhabits remnant patches of tall-grass prairie and in the past 10 years has greatly declined across its historical range. Working at both the Assiniboine Park Zoo in Winnipeg and the University of Winnipeg, the student will help develop laboratory rearing techniques and to determine the feasibility of reintroducing the Poweshiek skipperling into tall grass prairie sites where it has been extirpated or new potential prairie habitat. The student will study life history factors (such as mortality and survivorship of various development stages) and evaluate potential tall grass prairie sites for reintroduction. This study is in coordination with the University of Winnipeg, Assiniboine Park Zoo, and Nature Conservancy of Canada (NCC).

See flyer for further details and how to apply.

I will admit that the headline was thoroughly and completely “click bait”. That’s because I was worried that “The new ESC Science Policy Committee and its mandate” would have you move along to the next article. And I hope that giving you the goods now on what this article is about doesn’t cause that right… now.

For those of you who are still with me, and I hope that is a majority of our members, I am aware that policy is not generally considered an exciting topic. But in this era of climate change, environmental degradation, increasing population pressure on our agricultural and silvicultural output, emergent and spreading vector-borne diseases, research funding challenges, and rapidly shifting politics in Canada and many of our largest trading partners, we as entomologists cannot merely sit back and let policy happen. We need to engage with policy makers to encourage careful decision making with the long view in mind.

Our diverse Society membership has an equally diverse set of skills and perspectives to offer to Canadians and the rest of the world. But engagement can only happen if we are willing to put fingers on the pulse of various issues, and to collaboratively marshal responses to issues as they begin to emerge. In other words, we can only be effective if we are able to anticipate in time and react with collective care and wisdom.

Over the past many years, the ESC has maintained a Science Policy and Education Committee. That committee has been effective in many areas including over the past several years:

  • expressing concern to the federal government about travel restrictions on federal scientists wishing to attend ESC meetings,
  • encouraging the continued support of the Experimental Lakes Area,
  • responding to NSERC consultations, and
  • drafting the ESC Policy Statement on Biodiversity Access and Benefit Sharing which was later adopted by our Society.

However, because the combination of both public education and public policy was a substantial and growing mandate, the ESC Executive Council Committee decided in 2015 to split the committee into two, each part taking care of one of the two former aspects.

In October 2016 I was asked to chair and help to formulate the new ESC Science Policy Committee. Your committee now consists of (in alphabetical order):

  • Patrice Bouchard (ESC First VP, Agriculture and Agri-Food Canada)
  • Crystal Ernst (appointed member, postdoctoral fellow at Simon Fraser University)
  • Neil Holliday, (ESC President, ex officio committee member, University of Manitoba)
  • Dezene Huber (appointed member as academic representative, Chair 2016/2017, University of Northern British Columbia)
  • Fiona Hunter (ESC Second VP, Brock University)
  • Rachel Rix (appointed member and student and early professional representative, Dalhousie University)
  • Amanda Roe (appointed member as government representative, Natural Resources Canada – Canadian Forest Service)

Each executive member’s term is specified by their ESC executive term. Each appointed member is a member for up to 3 years. The Chair position is appointed on a yearly basis. The terms of reference specify that the committee should contain members “who (represent) the Student (and Early Professional) Affairs Committee, and preferably one professional entomologist employed in government service and one employed in academia.

We are officially tasked “(t)o monitor government, industry and NGO science policies, to advise the Society when the science of entomology and our Members are affected, and to undertake tasks assigned by the Board that are designed to interpret, guide, or shift science policy.”

We are now working on putting together an agenda, and have started to work on a few items. For instance, you may recall an eBlast requesting participation in Canada’s Fundamental Science Review that was initiated by Hon. Kirsty Duncan, Minister of Science. We hope that some of you took the opportunity to send your thoughts to the federal government.

As we develop an agenda, we would like to consult with you, the ESC membership. Please tell us:

  • What policy-related issues do you see emerging in your area of study, your realm of employment, or in the place that you live?
  • How might the ESC Science Policy Committee integrate better with your concerns and those of the rest of the membership? 
  • How can our Society be more consultative and responsive to the membership and to issues as they arise?
  • Who are the people and organizations with which ESC should be working closely on science policy issues?
  • How can you be a part of science policy development, particularly as it relates to entomological practice and service in Canada and abroad?

 

Please email me at huber@unbc.ca with your thoughts, questions, and ideas. We know that many of you are already involved in this type of work, and we hope that we can act as synergists to your efforts and that you can help to further energize ours.

 

Dr. Dezene Huber

Chair, ESC Science Policy Committee

This article also appears in the March 2017 ESC Bulletin, Vol 48(1).

The Faculty of Agricultural and Food Sciences, University of Manitoba invites applications from Indigenous (e.g., First Nations, Métis, Inuit) Scholars for a tenure-track position at the rank of Assistant Professor, commencing July 1, 2017, or as soon as possible thereafter, in one of the following broad disciplines: Agricultural Business/Economics; Food/Nutritional Sciences; or Agricultural Production/Ecology. Identification of a specific Department (Agribusiness and Agricultural Economics, Animal Science, Biosystems Engineering, Entomology, Food Science, Human Nutritional Sciences, Plant Science, Soil Science) will be based on the area of specialty of the successful candidate. The position will be weighted at approximately 45% teaching, 40% research and 15% service/outreach. Qualified applicants must possess: a Ph.D. in a relevant discipline; a record of independent research as demonstrated by scholarly publications; the potential for developing an active externally-funded research program including supervision of graduate students; demonstrated ability or potential for excellence in undergraduate and graduate teaching; and excellent oral and written communication skills. The successful candidate will be required to teach undergraduate and graduate courses in their area of expertise with inclusion of Indigenous perspectives and approaches. We also envisage that the Scholar will work closely with other instructors to help include Indigenous knowledge and perspectives for all students.

Closing date for applications is February 27, 2017.

For more information & how to apply, see this flyer (PDF).

The Department of Horticulture at Oregon State University seeks outstanding candidates for a full-time, nine month, tenure track position titled: Extension Specialist—Vegetable and Specialty Seed Crops. The position is based at the North Willamette Research and Extension Center (NWREC) located in Aurora, OR—about 90 minutes north of Corvallis, OR and Oregon State University’s main campus. The position is at the assistant professor rank.

We seek an individual that will develop a regionally and nationally recognized, Extension outreach and research program in support of the fresh and processed vegetable and specialty seed crop industries. Extramural funding generated by the incumbent will help support this position and grow capacity. The appointment is 50% Extension, 30% research, 15% scholarship, and 5% service. Potential areas of emphasis could include, but are not limited to: pest management, irrigation, soil fertility and nutrient management, production science, food safety, marketing, environmental monitoring, technology and automation. The incumbent will be expected publish in peer-reviewed scientific journals and present at professional meetings. Also, the incumbent will be expected to work closely with other OSU faculty—on campus and off-campus who support vegetable and specialty seed crop research, teaching, Extension and outreach.

See flyer for more details & how to apply. Deadline November 20, 2016.